Transition : un chronogramme de 36 mois validé par le Conseil National de Transition-CNT

Suite à sa saisie par le Président de la transition, le Colonel Mamadi Doumbouya pour l’examen et l’adoption du chronogramme de la transition, le CNT l’organe législatif a, au cours d’une plénière tenue le mercredi 11 Mai 2022, adopté la durée de 36 mois pour le retour à l’ordre constitutionnelle en Guinée.

Après lecture du contenu du document soumis par le président du CNRD, la majorité des conseillers ont après approbation voté dans la grande majorité, une durée de 36 mois.

Selon ces conseillers,  »l’ensemble des activités énoncées dans le chronogramme du CNRD peuvent être réalisées dans un délai de 36 mois ».

Par ailleurs, le CNT invite le gouvernement à faire en sorte que l’inclusivité soit l’un des critères dans la conduite de ce chronogramme.

«Nous invitons le gouvernement à prendre des mesures nécessaires dans la transparence et l’inclusivité pour la mise en œuvre des activités du chronogramme, encourageons les acteurs de la transition à entretenir le dialogue avec les forces vives, partenaires et tous les acteurs concernés par les activités du chronogramme. Également à accorder la priorité à la mise en place de l’ensemble des institutions qui seront prévues par la Constitution ».

A rappeler que les conseillers des partis politiques de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée UFDG, du RPG-Arc-en-Ciel et celui de l’UFR se sont opposés, concluant que la durée de la transition doit être fixée par le CNRD et les forces vives.

Abdoulaye Bouka Barry

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

127,236FansJ'aime
3,329SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Derniers articles

EnglishFrench