Suivi de projets AFD : des acteurs de la société civile à l’école de collecte des données

0
8

Dans le cadre du projet de suivi des actions de développement réalisées par l’Agence Française de Développement (AFD) dans certains domaines en Guinée, appelé Projet de Suivi Indépendant (PSI), un atelier de formation et de partage d’expérience sur le contrôle citoyen de l’action publique s’est ouvert le samedi 16 novembre 2019 à Conakry.

Organisé par la Coalition Nationale des Organisations de la Société Civile (CONASOC), cet atelier de deux jours profite à une trentaine d’acteurs de la société civile grâce à un financement de l’Agence Française de Développement (AFD).

Ce projet qui couvre l’ensemble du territoire national rassemble plusieurs centaines d’acteurs de la société civile regroupés au sein de la plateforme d’information et d’action pour l’annulation de la dette et le développement (PIADD).

Selon le Président de la CONASOC, l’acte vise à améliorer les conditions de vie des populations à travers l’implication de la société civile guinéenne dans la formation et la mise en œuvre des politiques publiques. Il contribuera à une gestion efficiente et transparente des fonds mobilisés dans le cadre du contrat de désendettement et de développement et veillera à la réalisation des projets financés par l’agence française de développement (AFD) pour la réduction de la pauvreté et favoriser le développement.

Parlant des perspectives du projet, Elhadj Mamady Keita, Président de la CONASOC dira que pour le compte de l’année 2020, des contrôles citoyens seront menés essentiellement sur les infrastructures réalisées dans les secteurs de l’éducation nationale, du ministère de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, celui de l’agriculture à travers les pistes rurales réalisées dans les quatre régions naturelles et en fin du ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation à travers les projets réalisés par l’ANAFIC.

Bouka BARRY