Souleymane Taran Diallo : qui pour remplacer l’ancien maire de Ratoma ?

0
15

Comme annoncé précédemment, Souleymane Taran Diallo, jusque-là maire de la commune de Ratoma, est décédé dans la nuit du dimanche à lundi des suites d’une crise cardiaque. L’émotion est grande dans sa famille biologique et politique ce lundi 24 juin 2019. Monsieur Diallo est à la tête de cette commune depuis le 20 octobre 2015, d’abord en tant que président de la délégation spéciale, puis en tant que maire élu de Ratoma. L’on se demande qui va prendre sa succession.

Né en 1951 à Conakry, Souleymane Taran Diallo, diplômé en Philosophie et Linguistique, a tiré sa révérence en laissant un grand vide derrière lui dans la commune de Ratoma. Selon nos informations, monsieur Diallo a rejoint les rangs de l’UFDG, principal parti de l’opposition en 2008.

Conformément à l’arrêté ministériel 4631/MATD, du 1er octobre 2015, en vertu de l’accord politique du 20 août de la même année, Souleymane Taran est installé comme président de la délégation spéciale de Ratoma. C’était le mardi, 20 octobre 2015. Il a occupé ce poste jusqu’à la suspension desdites délégations spéciales.

A l’issue des élections communales du 04 février 2018, l’UFDG l’emporte largement à Ratoma. En tant que tête de liste de l’UFDG pour Ratoma, Souleymane Taran Diallo va l’emporter lors du vote pour la constitution de l’exécutif communal, organisé samedi 15 décembre 2018. Il s’était imposé par 30 voix sur les 45 conseillers que compte la commune. La liste de l’UFDG avait également remporté les postes de sept (7) vices maires de Ratoma, une razzia, serait-on tenté d’écrire.

Lors de son installation, le 22 février 2019, Souleymane Taran avait tenu un discours profond et réaliste. « A partir d’aujourd’hui, et pour les cinq prochaines années, nous allons travailler pour les habitants de Ratoma qui nous ont élus, qui nous ont plébiscité. Je tiens à préciser ici, qu’à la commune de Ratoma, il n’y aura pas de partis politiques. Je vous le promets, nous allons travailler tous ensemble, autant que faire se peut.

Avant aujourd’hui, nous avons tendu les bras à tout le monde pratiquement, nous avons rendu visite à certains, nous avons appelé d’autres qui n’étaient pas du même parti politique que nous, pour leur dire je souhaite que nous travaillions ensemble. En réalité, cela ne voulait pas dire que je voulais que vous votiez forcément pour moi le jour de l’élection. C’est que, au delà de l’élection, au-delà de ce jour, je voulais tendre la main pour que nous travaillions ensemble. Parce que je sais, je suis convaincu, archi-convaincu que si nous ne mettons pas ensemble, nous ne pourrons pas réussir ».

Voici la liste de ces vices maires par ordre : Issa Soumah (1er vice maire), Alpha Oumar Sakho (2ème vice maire), Mariama Ciré Wann (3ème), Alpha Oumar 3 Diallo (4ème), Faya Touré (5ème), Marguerite Camara (6ème), Mamoudou Diallo (7ème).

Selon nos informations, c’est Issa Soumah (1er vice maire) qui devrait occuper la tête de la mairie suite à cette disparition brutale de Souleymane Taran, arraché à l’affection des siens.

Guineematin.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here