Sollicité à la présidentielle d’octobre, le chef de l’État guinéen pose des conditions

Malgré le choix qui lui a été porté par l’ensemble des coordinations régionales, des membres de la Coalition Démocratique pour le changement dans la continuité(CODECC) et celui des militants, pour être unique candidat du RPG ARC-EN-CIEL à l’élection présidentielle du 18 octobre,  le Président de la République de Guinée Prof. Alpha Condé a préféré garder le suspens  tout en posant des conditions.

Pour lui, sa candidature à l’élection présidentielle au compte du RPG-ARC-EN-Ciel repose sur certaines conditions dont l’accomplissement revient exclusivement aux différentes personnes et entités qui « m’ont choisi. »

«J’ai entendu votre demande et je  prends acte mais le parti devra, s’il veut j’accepte cette proposition, redevenir ce qu’il était. Vous avez tous parlé, les alliés et autres. Je vous ai entendu, je prends acte. Ce qui est important, c’est que nous avons un bon bilan malgré Ebola et les mouvements de rue, nous avons pu faire ce qu’ils n’ont pas pu en 50 ans. Mais, la jeunesse a soif de connaissance et d’émancipation. On ne doit pas seulement se battre pour trouver de l’emploi pour les jeunes, il faut aussi se battre pour faire des jeunes entrepreneurs.  Si vous voulez que je soit votre candidat vous devez vous engager à être des acteurs de lutte contre la corruption. Vous devez vous engager à contribuer à la promotion du bien être de la population et non d’être là pour le partage du gâteau. Car, il n’y a pas de gâteau à partager. Si vous voulez que je soit votre candidat, vous devez vous battre pour l’unité entre les fils et filles de la nation.. Beaucoup de militants du RPG ont raison d’être mécontents aujourd’hui parce qu’ils ont l’impression d’être oubliés dans les villages et autres. (…). Si vous voulez que j’accepte votre proposition, il faut que vous vous engagiez à ce que le RPG soit ce qu’il était avant. C’est-à-dire, un parti qui n’oublie personne, surtout ces analphabètes, qui n’ont pas de travail mais qui se sont sacrifiés. Si vous êtes d’accord que les six prochaines années seront consacrées à l’émancipation des femmes.  Je prendrai acte. Si nous sommes d’accord que les six prochaines années feront que nos jeunes soient un exemple pour les pays africains, que les femmes puissent être autonomes, que la pauvreté, la corruption soient vaincus  alors je vous réponds Oui»,a fait savoir le Président Alpha Condé dans la salle des congrès du palais du peuple remplie de militants du RPG-ARC-EN-CIEL.

Bouka Barry depuis le palais du peuple pour rtgkoloma.info

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchSpanish