SEG : l’absence de l’eau dans les robinets prolifèrent les forages (Danger public)

A Conakry, l’absence de l’eau dans les robinets a occasionné la prolifération des forages à eau. La Société d’exploitation des eaux de Guinée-SEG ne serait pas en phase avec ses prérogatives qui sont celles de traiter, de transporter et de fournir de l’eau aux différents ménages et autres à travers Conakry et tout le reste du pays. Dans la capitale, chaque concession a désormais coutume, d’avoir son forage.

«…moi, il y a des années je ne vois plus d’eau dans mon robinet. L’endroit est même devenu sec par ce qu’aucune goûte n’y tombe. » Déplore Koumba Camara citoyenne de Yimbayah Port dans la commune de Matoto.

Comme elle, ils sont nombreux ces citoyens qui déplorent l’absence d’eau dans les pompes et la plus part d’ailleurs, se contentent de l’eau du Forage fournie par le voisinage ou par leur concession même.

Contrairement à de l’eau de réseau qui est traitée préalablement dans un centre spécialisé, l’eau de forage ou l’eau de puits viennent directement des veines et sources d’eaux, des rivières souterraines ou de la nappe phréatique. Le débit d’eau est donc important, c’est de l’eau brute, vivante.

Cependant, Cela provoque des inondations dans les zones situées à mi-parcours et une réduction des débits en aval. La sédimentation est aussi responsable de l’envasement des principaux réservoirs d’eau de la planète, qui contiendraient approximativement 6 000 km3 d’eau et pour quoi connait Conakry, toute la capitale se trouve sur une plaquette de terre dure trop la perforer, risque de causer assez de dommages que l’on ne souhaite point.

Taban SYLLA-626103972

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

127,236FansJ'aime
3,143SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Derniers articles