Remaniement du gouvernement : les conseils d’Abdoul Sacko à l’équipe gouvernementale

  1. Pour Le PM, le fait de le reconduire, signifie simplement qu’il a répondu à l’esprit et au contenu de la feuille de route qui lui a été assigné par le Président. Le reste dépend de cette feuille de route et ce que le Président attendait de lui pour l’accompagner dans sa mission qu’il a, lui même le Président proposée comme offre de service au peuple. Par ailleurs, c’est lui le PM qui sait, ce qu’il veut que le peuple retient de lui à cette fonction constitutionnelle de délégation de pouvoir;

  1. Pour les ministres confirmés ou nommés, à eux en fonction de la feuille de route sectorielle qui leur sera assignée par le PM…au nom du Président, de choisir entre d’une part la voie que leurs proches et intimes (comme on aime le dire à la guinéenne) leur  conseilleront certainement en disant à toi seul tu ne peut rien changer pour ce pays, sers toi pendant qu’il est temps et d’autres part, se préparer pour le rendez-vous du jugement du peuple un jour ou l’autre et celui inévitable de Dieu;

  1. Pour les ministres sortants, ils ont aussi remplacé d’autres, le plus important est ce qu’ils ont posé comme actes ou laisser comme résultats que l’histoire ou le peuple retiendra d’eux.

Le plus regrettable en Guinée, est que tout le monde veut que ça change par des cadres intègres au service de la République, mais personne ne cherche à ce que cet Homme intègre soit lui ou son proche à force d’aimer le bonheur uniquement pour soi, chose qui relève de illusion.

Par conséquent, que chacun sache, que tout pouvoir fini par finir et le rendez-vous des comptes est le plus important ici ou de l’autre côté.

Soyons chacun modèle et solution en don de soi, tout irra pour le meilleur.

Dieu bénisse la Guinée!

Abdoul Sacko Coordinateur Général de la COJEL-PAID