Post Scrutin: reprise des activités dans plusieurs endroits de la capitale.

Le quartier Kipé à Ratoma

Deux jours après la tenue du double scrutin législatif et référendaire le 22 mars 2020, la capitale Conakry contrairement à certaines villes de l’intérieur du pays, reprend petit à petit son état habituel. Sur le littoral nord Kobaya- Lambagny, en passant par Nongo Kaporo Kipé et Taouyah visité par notre reporter dans la matinée de ce mardi, 24 mars 2020, nombreux sont ces citoyens qui ont repris leurs activités quotidiennes.

Sur ces sites visités, boutiques et magasins sont par endroits ouverts, la circulation à la normale. Au carrefour Lambagny, passagers, étalagistes, marchands et chauffeurs se frottent comme par le passé (avant le scrutin). Pour certains d’entre eux, il est temps de s’occuper à autre chose en attendant les résultats des urnes.

Du carrefour Nongo en passant par Kaporo marché jusqu’au centre metteur de Kipé, des marchands ambulants sont visibles entre les véhicules à la quête de la clientèle pour la vente de leurs produits. Même rythme au marché Kaporo. Au marché de Taouyah, c’est le même rythme qui règne. Là également, boutiques et magasins ont ouverts leurs portes.

Non loin du marché, des conducteurs de taxis moto font des navettes dans le marché où sortent les femmes venues acheter les condiments à la quête de passager. C’est donc parti pour une nouvelle ère dans la capitale Conakry après la tenue du double scrutin législatif et référendaire.

 

Abdoulaye Bouka Barry