Niger : 42 morts et plus de 200 000 sinistrés dans des inondations

3
160

Depuis le début de la saison des pluies au mois de juin, les inondations ont provoqué la mort d’une quarantaine de personnes au Niger.

Le dernier bilan du  Bureau des affaires humanitaires de l’ONU (Ocha) en date du 16 septembre fait état de « 42 pertes en vies humaines » et de « 204 983 personnes sinistrées ».

À cela s’ajoute la destruction de 16 992 maisons et la mort de 31 130 têtes de bétail. Les eaux ont également englouti 7 579 ha de cultures de mil et de haricot.

Dans son précédent bilan du 28 août, l’Ocha avait fait état de 36 morts et 130 468 sinistrés.

Des digues à Niamey

Souvent touchée lors de la saison des pluies, la capitale Niamey a été épargnée cette année, du fait notamment de la construction de digues. Celles-ci ont permis à des milliers de riverains de se mettre à l’abri des crues mortelles du fleuve Niger, selon les autorités.

Au Niger, la saison des pluies dure au plus trois mois. Malgré sa courte durée et la faiblesse des précipitations, le pays fait face depuis quelques années à des inondations meurtrières – y compris dans les zones très désertiques du Nord. Un paradoxe dans cet État très sec où les mauvaises récoltes sont habituellement dues à la sécheresse.

En 2017, 56 personnes avaient péri dans des inondations qui avaient affecté plus de 206 000 personnes, selon l’ONU.

JeuneAfrique

3 Commentaires

  1. I simply desired to say thanks all over again. I’m not certain the things I would’ve used in the absence of the thoughts contributed by you over that problem. It was actually an absolute terrifying difficulty in my circumstances, however , considering the very specialised way you resolved the issue took me to cry with joy. I’m thankful for your service and as well , wish you find out what an amazing job you are always carrying out instructing the others by way of your webpage. I’m certain you’ve never got to know any of us.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here