Mutilations génitales féminines : déclaration publique de l’abandon de l’excision

Sur le terrain, l’État et ses partenaires redoublent d’efforts pour éradiquer les mutilations génitales féminines. Dans la région de Kankan, des exciseuses décident désormais d’abandonner le couteau. C’est une initiative du gouvernorat de Kankan qui s’inscrit dans le cadre du projet d’appui au renforcement des acquis et promotion de l’abandon de cette pratique. A Siguiri, Mandiana et Kankan, le projet a touché 55 communautés.

Dépêche : Djamo Kaba

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

127,236FansJ'aime
3,143SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Derniers articles