Manifestations de rue pendant la crise sanitaire : Mamady Keita de la CONASOC n’y croit pas!

Récemment, un des leaders du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) a  annoncé la reprise les manifestations de rue,   après le mois saint de ramadan .

Toutefois,  Elh Mamady Keita , président de la Coalition Nationale des Organisations de la Société Civile Guinéenne n’y croit pas. Eu égard à la crise sanitaire.

« C’est une façon de parler ils ne mettront jamais cela à  exécution. Ils ne peuvent pas profiter de la période que les Guinéens vivent du  point de vue difficultés sur le plan sanitaire  sur le plan alimentaire, économique et sur le plan de privation de certaines libertés liées à cette pandémie.  Et  dire qu’ils vont descendre dans la rue. Les gens qu’ils mobiliseront sont des Guinéens. Ils ne vont pas les exposer à cette maladie., Ils ne  feront pas cela quelle que soit la raison.  Même si  dans n’importe quel mouvement, dans n’importe quel groupe il y’a des va-t’en guerre», a indiqué le président de la Conasoc.

« J’invite les membres du front à plus de responsabilité à plus de justice. Qu’ils sachent que ces Guinéens, qu’ils  soient  de la mouvance ou de l’opposition, sont leurs frères. Personne ne peut accepter d’exposer   un de ses parents à cette maladie. Je les invite à la retenue, à la compréhension et surtout à la responsabilité.  Même s’ils ont le droit de marcher. Pour aucune raison, l’on ne doit organiser des manifestations pendant cette crise sanitaire.  Le faire,  c’est de jeter les citoyens à la gueule de la maladie.».

Abdoulaye Bouka Barry