Manifestation du 23 Juin : « le CNRD et le FNDC doivent chacun, prendre ses responsabilités » Louda Baldé parti PUR

Le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) entend prendre la rue le 23 Juin prochain pour, dit-il, protester contre ce qu’il qualifie le manque de dialogue entre les acteurs politiques, les forces vives et les autorités de la transition.

C’est dans ce cadre que le Président du parti de l’unité et du renouveau PUR Louda Baldé a dans un entretien qu’il a bien voulu accordé à un de nos reporters ce mardi 14 Juin 2022 invité les deux parties à prendre chacune en ce qui lui concerne ses responsabilités pour une bonne organisation de la marche du 23 juin prochain.

« …N’oublions pas que le CNRD a écrit une charte et dans cette charte en son article 08 il autorise les manifestations. C’est pourquoi nous disons aux autorités d’encadrer cette manifestation du 23 Juin prochain afin qu’elle soit pacifique ordonnée et bien organisée à l’image de celle que mon parti a tenu le 10 mai dernier. L’objectif principal de cette transition, c’est le retour à l’ordre constitutionnel.

Le Colonel Mamadi Doumbouya a fait quelque chose de bien, quelque chose de grand à un moment où les citoyens ne savaient plus à quel saint se vouer. C’est pourquoi, nous devons tous l’accompagner. Mais l’accompagner dans le bon sens en lui disant la vérité car c’est le plus important.

Son honneur est lié à un retour à l’ordre constitutionnel. Les membres du gouvernement sont tenus obligés d’encadrer cette manifestation », a fait savoir le Président du PUR.

Conseillant le FNDC, Louda Baldé souhaite qu’il se lance dès demain dans la sensibilisation de leurs militants sur les méthodes pacifiques d’une manifestation.

Archives

« Au Front National pour la Défense de la Constitution FNDC c’est de commencer les sensibilisations dès maintenant pour encadrer les manifestants et ainsi freiner tout débordement. Les amener dans le sens du respect des lois et des principes conformément à l’itinéraire a lui définis. Que les manifestants le fassent avec des slogans sans injures ni menaces car l’idéal est qu’il n’y est pas manifestations ».

Pour terminer, l’acteur politique recommande aux autorités de la transition, de créer un cadre de dialogue permanent pour réussir la transition. On ne peut pas se séparer des crises quand on est dirigeant. Mais, il est de la responsabilité du gouvernement de mettre des outils, des règles pour ne pas que les crises s’enveniment. A-t-il recommandé aux autorités de la transition.

Abdoulaye Bouka Barry

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

127,236FansJ'aime
1,890SuiveursSuivre
1,280AbonnésS'abonner

Derniers articles

EnglishFrench