Journées d’échanges et d’informations sur la sécurité en Guinée: ouverture des travaux

0
10
AMINATA TOURE MAIRE DE LA COMMUNE DE KALOUM

Ouverture ce lundi à Conakry, 04 Décembre 2019 des journées d’échanges et de partages sur la sécurité en Guinée. Sous un appui du gouvernement américain auprès du gouvernement guinéen, ces journées ont pour objectif global de rassembler les élus locaux, la police, les femmes et les jeunes autour du projet ‘’Partenaires pour la sécurité en Guinée, la réforme de la police au service du citoyen’’. Taban Sylla et Mamadou Saliou Camara ont suivi l’ouverture des travaux.

Ces journées d’informations et d’échanges appelées ‘’Share Fair’’ sur la police de proximité, consistent à rassembler les élus locaux, la police, les femmes et les jeunes autour du projet ‘’Partenaires pour la sécurité en Guinée, la réforme de la police au service du citoyen’’. La démarche est d’assurer avec efficacité, la protection des personnes et de leurs biens. Financé par le gouvernement américain, le projet dans sa première phase est mis en œuvre dans les communes de Dixin, Kaloum, Kindia, Kankan, Labé, Mamaou et Siguiri.

En Guinée, le processus de la Réforme du Secteur de sécurité-RSS s’appuie sur le rapport Conjoint d’évaluation du secteur de la sécurité élaboré en mai 2010. L’initiative de cette mise en œuvre par le gouvernement guinéen, avec l’appui des partenaires vise essentiellement à apporter plus de confiance entre les services de sécurité et la population.

Ces Journées d’information et de partage d’expériences de 03 jours, permettront aux participants de bénéficier des séances de sensibilisation sur le rôle et les missions de la police nationale et sur la citoyenneté. Ces actions préventives qui apparaissent comme une solution durable aux causes de l’insécurité sur toutes ses formes, restent une priorité pour le gouvernement.

Préalablement à ces journées d’échanges et d’information sur la Sécurité en Guinée, le projet a obtenu des résultats tangibles sur la coproduction de la sécurité à travers, la formation des policiers, l’appui à l’organisation des foras locaux de sécurité dans les quartiers, la mise en place des conseils locaux de sécurité et de prévention de la délinquance.

Taban Sylla