Guinée-Algérie : ce que pense le consultant sportif guinéen Oumar Dieng.

0
29
Oumar Dieng, consultant sportif guinéen ici en Egypte pour la CAN 2019

Prévue le dimanche 07 juillet prochain dans la capitale Egyptienne, la troisième journée des huitièmes de finales de la 32ème éditions de la coupe d’Afrique des Nations qui mettra en office l’équipe algérienne et celle guinéenne. Selon le consultant sportif guinéen Oumar Dieng, c’est une rencontre très difficile. Il l’a fait savoir ce vendredi 05 juillet 2019 au cours d’un entretien qu’il a accordé aux différents médias venus pour la couverture médiatique de la Can Egypte 2019.

 « Ça va être une rencontre très difficile. Lorsque les équipes passent au second tour, tous les compteurs sont remis à zéro surtout qu’il y a peu près une semaine de repos. Toutes les équipes ont eu la possibilité de se reposer, de récupérer d’énergies, de soigner les malades, de tirer des leçons. Entre la Guinée et l’Algérie, techniquement, elles ont le  même  niveau, il s’agit d’être très déterminés sur le terrain, l’équipe la plus engagée, la plus posée, la plus vigilante, va être celle qui va remporter la victoire », a fait savoir d’entrée le consultant

S’exprimant sur le cas spécifique de l’équipe Guinéenne, pour Oumar Dieng dira qu’il suffit juste que le Syli national mette dans la  tête qu’il a  à faire avec une équipe très rapide.« Le patriotisme, la concentration, l’engagement physique et technique sur le terrain. Vous voyez quand le Mali joue contre les pays Magrébins il gagne le duel physique et l’évolution technique et tactique. Gagner les duels physiques et techniques sans brutaliser, être engagé sur le terrain. Entre l’Algérie et la Guinée, la Guinée a toujours pris l’ascendant surtout là où l’Algérie est favorite. C’est  le cas des éliminatoires pour la Can 2008 à Alger, l’Algérie était favori mais la Guinée à gagner. Tout comme en 1980 à Lagos l’Algérie nous a battus. Mais  aujourd’hui, ce sont d’autres formations avec d’autres individualités, d’autres figures qui se rencontrent. Que l’entraineur définisse un bon schéma tactique du jour contre l’adversaire et que les joueurs qui sont sur le terrain exécute ce schéma ». A-t-il conseillé aux joueurs guinéens et à l’entraineur Paul Put.

Répondant à la question relative sur le départ de Naby Keita, Oumar Dieng n’est pas allé du dos de la cuillère. Pour lui, le départ de Naby Keita n’est rien, car il peut être remplacé. « Nous avons vu contre Burundi, il suffit que ceux qui seront sur le terrain, mouillent le maillot, surtout que tous ces joueurs sont techniquement bons», a laissé entendre Oumar Dieng.

Bouka Barry depuis Alexandrie pour rtgkoloma.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here