Grève du SLECG : la position du MENA

0
11
(Archives) siège du MENA

Déclenchée par le Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée-SLECG, la grève  de ce jeudi, 09 Janvier 2020 sur toute l’étendue du territoire national, ne serait pas suivi par endroits. Dans les lignes et paragraphes qui suivent, nous vous proposons le constat du Ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation-MENA. Les propos sont tenus par le porte-parole du dit département, Mamady Sidiki Camara. Lisez !

 « Quand on sait que l’année dernière par le fait que certains enseignants et la plupart d’entre eux n’avaient pas compris que le mieux était de venir suivre les cours et essayer de continuer à négocier avec le pouvoir pour que les conditions soient améliorées, nous avons constaté que cette année, l’appel au patriotisme est entendu parce que les enseignants sont effectivement à l’école. Nous avons durant nos visites dans les différentes écoles de Conakry, nous les avons trouvés en grand nombre. Il faut saluer cette présence qui indique que l’appel à leur devoir patriotique qui leur a été lancé avant le déclenchement de cette grève a été entendu », a déclaré Mamady Sidiki Camara.

« Par endroit, selon les statistiques qu’on nous a communiqué dans les différents établissements scolaires nous avons constaté qu’il y a effectivement des enseignants, même s’ils ne sont pas en grand nombre qui ont aussi accepté de suivre le mot d’ordre de grève », conclut-il.

Transcription : Taban SYLLA-Hawa Thiam