Gabon : selon l’agence de presse saoudienne, le président Ali Bongo Ondimba a quitté Riyad

2
85

Le président gabonais Ali Bongo Ondimba, qui était hospitalisé en Arabie saoudite, a quitté Riyad mercredi soir, a rapporté l’agence officielle saoudienne SPA, sans préciser sa destination.

Le président Ali Bongo Ondimba, a été salué à son départ d’Arabie saoudite, ce mercredi 28 novembre, après avoir été hospitalisé depuis le 24 octobre à Riyad, par des responsables du ministère saoudien des Affaires étrangères, indique l’Agence saoudienne. Mardi, l’épouse du président gabonais Sylvia a annoncé sur sa page Facebook que son mari quitterait la capitale saoudienne mercredi pour Rabat, « pour poursuivre sa convalescence ».

Elle a précisé que ce transfert de Riyad à Rabat « a été rendu possible grâce à l’amélioration très significative » de l’état de santé de son mari.

Amitié

Alors qu’il avait été d’abord été d’abord convenu d’un transfert à Londres, le 22 novembre, Sylvia Bongo Ondimba a reçu un appel du roi du Maroc, Mohammed VI. Depuis plusieurs jours, celui-ci insistait pour que son ami d’enfance vienne passer sa convalescence dans son pays. Il avait fait aménager un établissement hospitalier militaire, notamment pour des raisons sécuritaires et des impératifs de confidentialité. La période de convalescence pourrait durer quelques semaines, voire quelques jours, selon une source officielle de la présidence.

Le président gabonais et le roi du Maroc Mohammed VI sont très proches depuis leur enfance. . Le président gabonais a passé une partie de son adolescence au Maroc, et les deux hommes se sont régulièrement revus alors que leurs pères, eux aussi amis, présidaient encore aux destinées de leurs pays respectifs.

JeuneAfrique

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here