Faranah : près de 4.000 hectares de plaines cultivables à l’abandon par manque de compréhension entre les acteurs concernés

Douléma, une localité de la préfecture de Faranah est réputée dans la pratique agricole due à la fertilité de ses sols. Elle dispose plusieurs domaines dans ce sens. Ce qui augure des lendemains meilleurs en matière de sécurité alimentaire dans cette partie de la Guinée. Malheureusement, depuis un peu plus de 03 ans, sa plus grande plaine riziculture de près de 4.000 hectares est abandonnée par manque de compréhension entre ses exploitants dans la zone.

Dépêche : Naby CAMARA

Articles Liés

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

127,236FansJ'aime
1,914SuiveursSuivre
1,280AbonnésS'abonner

Derniers articles

EnglishFrench