Examens nationaux : qu’apportent des détecteurs de téléphones ?

0
388

Ce jeudi 22 juillet 2021 marque le lancement officiel de la première épreuve du baccalauréat unique session 2021. Des innovations apportées par le ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation (MEN-A), Prof.  Alpha Amadou Bano Barry cette année, notamment les détecteurs de métaux, ne laissent pas de marbre certains citoyens. 

A travers un micro-trottoir réalisé  ce jeudi 22 juillet 2021 par un de nos reporters, certains citoyens apprécient cette innovation qui vient contribuer à l’amélioration du niveau d’enseignement des élèves guinéens.

Lisez  leurs réactions ci-dessous

 « L’utilisation des détecteurs de téléphone dans les différentes salles d’examen est d’une part normale et salutaire à mon avis, parce que les élèves ont pris cette habitude d’avoir le bac par tous les moyens possibles. Donc, c’est  ce qui fait qu’ils sont prêts à copier pendant ces examens. On a constaté que le niveau de formation des élèves ne fait que régresser de nos jours et c’est dommage. Si le Gouvernement prend une telle décision je pense que c’est pour rehausser le niveau de ces élèves tout en rendant les résultats crédibles »  a fait savoir KOLIE Emmanuel, Entrepreneur

« C’est une très bonne chose. C’est la première fois qu’on dit une chose et qu’on le fasse. Les élèves n’y croyaient pas. Ceux qui ont cru et ont pris la peine de réviser, pourront bien s’en sortir et ceux qui ont pensé que ça va être comme les années précédentes n’auront pas le choix que de copier. Donc, pour ma part j’apprécie cette décision » a indiqué cette jeune dame qui a souhaité garder l’anonymat

Contrairement aux autres Mamoudou KABA dit ceci : « C’est une excellente idée parce qu’actuellement, les élèves communiquent à travers le téléphone. Par contre, je dirai que cela est loin d’être une solution en ce sens que deux surveillants dans une salle de classe pourraient relever ce défi s’ils ont la volonté de bien faire leurs missions.  Moi, je propose que l’argent qui va être dépensé pour ces détecteurs soit donné aux enseignants surveillants pour minimiser les dépenses, au cas contraire, les détecteurs seront placés là mais les élèves vont cotiser pour ces mêmes surveillants pour les laisser copier », a soutenu cet enseignant.

Hawa THIAM

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
29 − 27 =