Emplois jeunes : 50 jeunes de l’axe Hamdallaye-Banbeto-Cosa formés en techniques de montages de projets.

2
24
les 50 jeunes avec le ministre de la Jeunesse et de l'emploi jeunes à la maison des jeunes de Ratoma...


Emplois jeunes : 50 jeunes de l’axe Hamdallaye-Banbeto-Cosa formés en techniques de montages de projets.


Le ministère de la Jeunesse et de l’Emploi-Jeunes a organisé les 29 et 31 décembre 2018, une session de formation à l’intention des jeunes leaders des GIE (Groupement d’intérêt Economique) de l’axe Hamdallaye-Bambéto-Cosa.

Objectif : outiller ces jeunes sur des techniques d’entreprenariat et de la gestion des déchets et autres activités génératrices de revenue en Guinée.

Abdourahamane Sagnane, responsable jeunesse de L’UNFPA  (Fonds des Nations Unies pour la Population), partenaire financier, indique que ce projet s’inscrit dans la dynamique des orientations engagées par le gouvernement Guinéen, de mettre en ligne des actions concrètes en lien avec les piliers du système démographique qui sont la santé, le bien être, l’éducation, le développement des compétences, la gouvernance et en fin, l’emplois des jeunes et des femmes.

Pour  le ministre Mouctar Diallo, cette formation constitue une composante d’opérationnalisation de la capture du dividende démographique. «Durant cette session, vous avez appris des techniques d’entreprenariat jeune et le cadre juridique de la gestion des déchets en Guinée, ainsi qu’à la connaissance du plan opérationnel de mise en œuvre d’un projet d’assainissement et le tout, dans une logique d’appropriation professionnelle», dira le ministre de la jeunesse et de l’emploi des jeunes.

Par ailleurs, Mouctar Diallo invite les jeunes à utiliser les connaissances obtenues au cours de cette formation pour participer au développement de la Guinée « Vous êtes mieux outillés pour une prestation de qualité sur le terrain en vue d’une progression rassurante du cadre de vie des populations dans les zones où vous êtes appelés à intervenir de façon constate. Engagez-vous avec détermination et conviction. Moi je m’engagerai personnellement à tout mettre en œuvre pour l’optimisation du résultat visé», a- t-il promit.

Quant au porte-parole des jeunes, Mamadou Saliou Baldé, ce partage d’esprit d’entreprenariat jeune et à la gestion des ordures,  en plus d’être outillés sur les techniques de la gestion des ordures, a sollicité un appui technique et financier auprès du gouvernement et ses partenaires. «Nous souhaitons du gouvernement, une facilité d’obtention des documents administratifs…», a- t-il souhaité.

Reste donc à savoir, si les conclusions de cette formation vont permettre de résoudre les crises socio politiques que l’on enregistre sur cet axe depuis maintenant des années.

Bouka Barry.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here