Elections locales en Libye: la commission électorale a encore besoin de 70% de financement

0
7

Agence Ecofin) – En Libye, le comité électoral a encore besoin de 70% des financements nécessaires pour tenir les prochaines élections municipales prévues pour le mois de mars. C’est ce qu’a indiqué cette semaine Salem Bentahia, chef du Comité central des élections municipales, dans une interview accordée à Reuters.

D’après le responsable, seuls 10,8 millions $ environ ont été mobilisés par le comité, sur 36 millions $, ce qui correspond à environ 30% du budget nécessaire. Cette situation due à un manque de financement de la part du gouvernement d’union nationale soutenu par l’ONU, pourrait empêcher 69 des 120 conseils municipaux de tenir des élections locales cruciales pour la Libye, a souligné Salem Bentahia.

Déchirée depuis 2011 par la violence, la Libye traverse une crise économique sans précédent, et une instabilité politique marquée par la coexistence de plusieurs gouvernements rivaux. Grâce à de nouvelles élections générales, les autorités espèrent renouer avec la stabilité afin de créer un environnement économique à nouveau attractif pour les investisseurs.

Rappelons qu’en 2018, un consensus avait été trouvé pour organiser des élections générales le 10 décembre dernier, avant qu’elles ne soient repoussées à une date ultérieure.

Moutiou Adjibi Nourou     

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here