33.9 C
Guinée
lun, 10 mai, 2021

Des citoyens saluent la mesure d’interdiction des prières nocturnes à la mosquée pour cause de covid-19

Suite à l’interdiction sur toute l’étendue nationale, notamment dans les mosquées, des prières des dix derniers jours du mois saint de ramadan hier lundi par les autorités religieuses et sanitaires, les réactions n’ont pas tardé.

C’est dans cette optique que votre quotidien en ligne le www.rtgkoloma.info à travers un reporter a investi les rues ce mardi 04 mai 2021 pour s’enquérir des réalités du terrain. Selon  Alpha Kabinet TRAORE seule l’Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire (ANSS) est habilitée à prendre des décisions sur le sujet.  Par conséquent, la prière peut s’effectuer partout il suffit tout simplement de s’ouvrir au tout puissant « Si l’Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire juge qu’il y a des risques de contamination, je ne trouve pas d’inconvénient à arrêter la prière nocturne. Dieu même a dit qu’on doit se protéger de la maladie et si cela devient un danger public,  je pense que nous ne pouvons qu’accepter cette décision. L’Islam c’est le cœur. Les Imams nous ont dit qu’on peut faire les mêmes prières à la maison parce que Dieu est partout. il suffit seulement que tu lui ouvre ton cœur. C’est un truc mondial qui est là qui n’est pas propre à la Guinée seulement. L’année dernière par exemple, on n’a pas fait les prières dans les mosquées, donc acceptons pour cette fois puisque nous effectuons le ‘’Nafilaah dans les lieux de culte cette année », a-t-il expliqué

Quant à AÏda SOUMAH agent commerciale, la prière nocturne et individuelle n’est pas mal en ce sens qu’elle est acceptée par la religion. Cependant , elle espère le ramadan à venir que les choses seront revenues à la normale « Si c’est pour les mesures de santé, je pense qu’on est obligé d’adhérer. C’était le même cas l’année dernière, mais nous n’étions pas le seul pays concerné par cette maladie. Donc, s’il y a des interdictions par rapport au coronavirus, à savoir le rassemblement pour la prière collective, on fera ce qu’on a fait l’an passé. On va prier à la maison, en famille, chacun de son côté. D’une part ce n’est pas mal parce que c’est accepté par la religion de faire des prières nocturnes soi-même. Parce que c’est beaucoup plus personnel et beaucoup plus direct envers notre créateur. Je dirai aux gens qui ne sont pas d’accord avec cette décision que c’est quelque chose de général, c’est partout dans le monde présentement. Nous, on a la chance de faire le ‘’Nafilaah’’. Espérons  que d’ici l’année prochaine qu’on n’aura pas le même cas à suivre encore » a-t-elle espéré

Contrairement aux deux précédents, Mamadou Lamine SOW plaide pour le retour de la prière nocturne dans le respect strict des mesures barrières « En tant que musulman, je dirai que c’est un manquement. Mais compte tenu de la maladie nous sommes obligés d’accepter. Sur le côté religieux, nous devons continuer la prière nocturne durant le mois de ramadan et je pense que cela est indispensable. Mon message à l’endroit des autorités religieuses c’est d’accepter la prière nocturne pour ces quelques jours qui restent du mois saint tout en respectant les mesures barrières sanitaires mais aussi en continuant la sensibilisation »a plaidé cet autre intervenant

Pour finir, celui-ci appelle ses concitoyens à tenir bon car les moyens sont mis en place pour  en finir avec cette pandémie qui a tant duré « Il ne faut pas que la population prenne cela en mal en ce sens que ça y va dans la santé de tous les citoyens. Parce que cette pandémie n’est pas à négliger, elle existe belle et bien. Tout ce qui va dans le sens de la protection de la population contre cette maladie doit être salutaire. La santé vient avant tout donc, ce n’est pas un mal en soi. Il faut que les gens prennent leur mal en patience peut être avec les efforts déployés par l’Etat, par la communauté internationale et avec le respect des mesures, on arrivera à éradiquer la maladie pour le salut de tout le monde », a appelé Sidy DOUMBOUYA

Hawa THIAM 

Related Articles

La France complète son appui à la Guinée dans sa riposte à la maladie à virus Ebola (Communiqué)

  Don humanitaire de la France à la Guinée. Le 5 mai, le Centre de Crise et de Soutien (CDCS) du Ministère de l’Europe et...

Démenti : Le DG de la RTG n’a rencontré aucun site web

Notre rédaction a été alertée au sujet d’un article de presse sur la toile faisant état de la réaction du Directeur Générale de la...

Justice : communiqué du gouvernement relatif à l’instruction de certaines affaires

Conakry le, 7 mai 2021 - La justice, saisie pour faire la lumière sur les violences qui ont émaillé les dernières élections référendaires, législatives et...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
16 + 25 =


Stay Connected

21,939FansJ'aime
2,507SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -

Latest Articles

La France complète son appui à la Guinée dans sa riposte à la maladie à virus Ebola (Communiqué)

  Don humanitaire de la France à la Guinée. Le 5 mai, le Centre de Crise et de Soutien (CDCS) du Ministère de l’Europe et...

Démenti : Le DG de la RTG n’a rencontré aucun site web

Notre rédaction a été alertée au sujet d’un article de presse sur la toile faisant état de la réaction du Directeur Générale de la...

Justice : communiqué du gouvernement relatif à l’instruction de certaines affaires

Conakry le, 7 mai 2021 - La justice, saisie pour faire la lumière sur les violences qui ont émaillé les dernières élections référendaires, législatives et...

Sécurité : 24 barrages nocturnes filtrant autorisés par le Gouvernement

En Guinée,  les autorités ont pris des mesures drastiques dans un communiqué lu à la radiotélévision nationale RTG hier jeudi 06 mai  En effet, le...

Lundi 10 mai, lendemain de laylat al-qadr déclarée fériée

C’est officiel. Dans un décret lu hier jeudi sur les ondes de la radiotélévision nationale (RTG), la journée du 10 mai 2021, lendemain de...