Décentralisation/développement local : Boké et de Boffa appuyées par  le projet AGREM

0
164
BOKE

Dans le souci de renforcer le processus de décentralisation et du développement local, le Gouvernement Guinéen, le programme des nations unies pour le développement et la Charente maritime coopération, ont formulé un projet appelé AGREM. C’est un projet d’appui à l’amélioration de  la gouvernance des redevances minières.

Ce projet devrait toucher les préfectures de Boké et de Boffa. Le comité de pilotage de ce projet s’est retrouvé pour évaluer le travail effectué au cours de l’année 2019 et faire des recommandations pour 2020.

En décembre 2O17, le système des nations unies a signé avec le Gouvernement Guinéen un plan cadre pour l’aide au développement. Ce plan qui engage l’ensemble des institutions Onusiennes, devrait couvrir la période de 2018 /2022. Il prend en compte quatre piliers du PNDES avec pour priorité la promotion de la bonne Gouvernance au niveau central et local. Après un peu plus de 3ans d’activités le comité de pilotage se penche sur l’ensemble des activités réalisées au cours de l’année 2019 et projette un plan de travail pour 2020.

La mise en œuvre de ce projet d’appui pour l’amélioration de la gouvernance des ressources minières AGREM, devrait répondre à l’une des exigences des objectifs de développement durable dans les préfectures de Boké et Boffa. Un objectif que ces acteurs comptent atteindre en dépit de quelques difficultés.

Cette réunion du comité de pilotage a permis à ces acteurs de réfléchir sur de nouvelles orientations en vue d’atteindre les objectifs assignés au projet d’appui pour l’amélioration de la gouvernance des ressources minières. Un nouveau plan de travail annuel 2020 est également élaboré pour le bien être des populations des zones minières de Boké et Boffa.

Abraham Christophe CONTE/JT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here