Dabola : cible de critiques, le préfet Sy Savané brise le silence

Depuis deux jours, le préfet de Dabola Ibrahima Sy Savane est victime d’attaques par certains jeunes de Dabola qui se disent être  militants du parti RPG-ARC-EN CIEL. Ces militants accusent ce dernier  d’incapacité  de defendre  des intérêts de la jeunesse et  favoriser   le développement de la ville.

Face à ces accusations qu’il qualifie « d’histoires) le principal concerné Ibrahima Sy Savane, puisque c’est de lui qu’il s’agit, contacté par notre rédaction dans la matinée de ce lundi 11 mai 2020,  balaie   d’un revers de la main ces accusations dont il est  la  principale cible.

« Il faut les laisser faire. Ce n’est  pas leur critique qui fait la gouvernance. Des rumeurs et des racontars sont loin d’être des critères pour la gouvernance. Je suis dans la logique et dans l’esprit du Président de la République le Prof Alpha Condé qui, depuis 2010 m’a porté confiance en me nommant préfet de cette ville. Depuis, mes forces, mes énergies sont actives pour la prospérité de cette ville qui, d’ailleurs m’a tout donné. C’est de cela  que je m’occupe et non des rumeurs, des racontars faites parfois par des individus sans repères» a réagi   le numéro 1 du centre géographique de la Guinée.

Contacté par notre rédaction,  tout comme le préfet, un des responsables du Bureau préfectoral du parti RPG-ARC en-Ciel à Dabola,  témoigne en ces termes :« la ville de Dabola est prise en otage par un groupe de jeunes qui après leurs études, au lieu d’aller se trouver  de l’argent sont assis dans des différentes bases appelées grains en insultant toute personne qui refuse de leur donner de l’argent. Sinon, le Préfet fait de son mieux pour la prospérité de cette ville. Ils ne sont pas du parti RPG ARC -EN CIEL. C’est juste des jeunes sans repères qui s’acroupent derrière le parti pour raconter des histoires sur la personne de monsieur Ibrahima Sy Savane», a témoigné cet activiste sous le  couvert d’anonymat.

A rappeler qu’Ibrahima Sy Savane a été nommé préfet de la ville arrachidière de  Dabola depuis 2010, l’année à laquelle  le    Professeur Alpha Condé  a été élu   président   de la République.

Abdoulaye Bouka Barry