Conférence Hebdomadaire: le ministre de la justice Mohamed Lamine Fofana sur les acquis de son département

0
5
le ministre d’Etat ministre de la justice garde des sceaux, Mohamed Lamine Fofana

Ce vendredi,  10 janvier 2020 le ministre d’Etat ministre de la justice garde des sceaux, Mohamed Lamine Fofana était l’hôte de l’hôtel  Kaloum de Conakry. Il était venu comme l’ont fait  ses processeurs, expliquer aux hommes de médias, les différentes reformes opérées au sein de son ministère depuis l’avènement de la 3ème  République.

Pour le ministre d’Etat Mohamed Lamine Fofana, les états généraux de la justice organisés du 28 au 30 mars 2011 avec le séminaire national de la réforme du secteur de sécurité ont permis de savoir où se situe véritablement notre pays en matière de gouvernance judiciaire.

Ces rencontres également permis de savoir ce qu’il faut faire pour établir la confiance des populations et des investisseurs.

Alors que certains  citoyens accusent la justice d’être inactive dans les différents dossiers judiciaires, le patron de la justice, garde des sceaux a au cours de cette conférence de presse, indiqué que  la politique nationale de réforme de la justice a favorisé entre autres : l’accès au droit et à la justice, l’indépendance du corps magistral, le  renforcement et la valorisation des capacités des ressources humaines et institutionnelles et la lutte contre l’impunité.

En termes de réformes législatives et réglementaires, elle a permis la suppression de la cour d’assises et l’extension de la compétence des tribunaux de première instance aux affaires criminelles. L’élimination de l’arsenal juridique, des dispositions discriminatoires à l’égard des femmes et des autres couches sociales défavorisées… des actes qui réjouissent à nos jours les acteurs de la vie judicaire de notre pays selon le ministre Fofana

Avant de clôturer son exposé, le ministre d’Etat ministre de la justice, garde des sceaux a rassuré les uns et les autres sur la tenue du procès des massacres du 28 septembre 2009au plus tard, le mois de juin 2020.

Bouka barry