Concertations nationales : « Je dirai aux Guinéens d’accompagner cette dynamique », dixit le directeur exécutif de LEJEPAD, Bangaly CAMARA

0
748

Après la rencontre du mercredi 15 septembre 2021, entre le comité national pour le rassemblement et le développement (CNRD) et les organisations de la société civile au compte de la deuxième journée des concertations nationales, le  Directeur exécutif de leadership Jeune pour la Paix et le développement (LEJEPAD), Bangaly CAMARA a bien voulu  réagir.

M. Camara  a remarqué une ouverture du CNRD qui a mis cette prise de contact à profit pour exprimer à l’ensemble des organisations de la société civile, vue le travail à abattre chacun a sa partition à jouer dans cette situation

« J’ai trouvé une ouverture au niveau des nouvelles autorités. Une façon d’écouter, d’abord de dire leur position relative à l’état actuel du pays et écouter éventuellement les acteurs sociopolitiques pour essayer d’avoir une feuille de route un peu plus clair de la constitution. Ce n’était pas une concertation en tant que telle, le comité national pour le rassemblement et le développement (CNRD) a profité de la rencontre pour dire aux organisations de la société civile de se mettre ensemble et aussi, leur dire qu’il compte sur elles pour relever le défi lié à la situation actuelle du pays.  Donc, ce n’était pas une concertation formelle mais une prise de contact qui permet d’éclaircir un certain nombre de choses et le rôle que la société civile doit jouer dans la transition »

Selon Bangaly CAMARA, la refondation du pays  incombe à tous les guinéens en ce sens que le pays a traversé de pénibles moments « Il faut les accorder un minimum de crédit, il faut les observer et les accompagner, parce qu’il ne faut pas oublier que le pays traversait une situation très difficile. Donc, si le CNRD vient pour refonder le pays, je pense que la refondation ne concerne pas seulement que le gouvernement, cela concerne l’état d’esprit de tous les guinéens. Nous devons nous remettre en cause, en question pour voir ce qui n’a pas marché et se mettre dans la dynamique du changement de toutes les composantes de la nation »

Il poursuit en demandant aux guinéens d’accompagner  la dynamique parce que l’espoir est permis avec le CNRD « Je demande à tous les citoyens d’emboiter le pas de cette nouvelle dynamique parce que le discours est clair et porteur d’espoir, il reste sa mise en application. En tant que citoyen guinéen, on doit veiller à ce que ce qui est dit soit mis en pratique. C’est pourquoi nous, organisations de la société civile avons invité nos pairs à unir nos forces, à essayer de faire une prise de conscience et à se donner la main pour avancer avec une dynamique plus forte que la société civile capable de contribuer au développement socioéconomique de notre pays » a-t-il exhorté

Il conclut en disant ceci : « Je dirai au guinéen d’accepter cette dynamique qui s’engage, d’accepter de les accompagner et surtout d’être aussi en veille pour les rappeler à l’ordre en cas de défaillance » a fait savoir Bangaly CAMARA, Directeur exécutif de Leadership Jeune pour la Paix et le Développement (LEJEPAD)

Hawa THIAM  

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
4 × 11 =