Circulation routière à Conakry: ces camions qui font des chaussées,  leurs parcs

0
131

A Conakry, ils sont nombreux, ces camions gros porteurs qui stationnent pendant des jours le long de l’auto route Fidel Castro. Si pour les chauffeurs de ces camions cet espace situé juste auprès du carrefour Donka constitue  de lieu de repos pour eux en attendant qu’ils ne décrochent un voyage, pour d’autres  citoyens, leurs stationnements constituent un véritable calvaire.

Au micro de notre reporter, quelques citoyens expriment leur déception par rapport à ce qu’ils qualifient de méchanceté de la part des responsables de ces camions. Lisez !

Image de camions -gros porteurs sur les chaussées de Coaléa

« Le stationnement de ces camions nous fatigue beaucoup. Chaque jour, nous sommes confrontés à des bouchons interminables. Tard la nuit, les chauffeurs font du n’importe quoi. Des cris sous l’effet de l’alcool, mais aussi des disputes sont aussi leurs  comportements», a témoigné Ousmane Diallo conducteur de taxi entre Gbessia -carrefour Donka.

Poursuivant, Ousmane Diallo indique, que le gouverneur de la ville de Conakry les avait  demandé de libérer ce lieu. Une demande qu’ils n’aient pas acceptée car jusqu’à présent, ils continuent à stationner leurs camions à cet endroit.

Engagé à lutter contre l’embouteillage dans cette partie de la capitale, Moussa Oularé lance un appel au gouverneur de la ville de Conakry pour débarrasser cette partie des camions et facilité ainsi la fluidité de la circulation.

« Les conducteurs de taxi le long de cette route par ma voix, demandons humblement à monsieur le gouverneur de nous venir en aide en libérant complètement cet espace des camions. Comme les conducteurs de ces camions  ne savent pas qu’ils fatiguent les pauvres citoyens, il est du rôle du gouverneur de nous aider en dégageant complétement cette ruelle » a-t-il plaidé auprès du gouverneur de la ville de Conakry le général Mathurin Bangoura.

Mamadou Alpha Sow, conducteur d’un des camions trouvé assis dans la cabine de son camion, réagissant aux propos de ce citoyen a fait savoir qu’il ne stationne ici gratuitement.

« Nous ne stationnons pas ici comme ça. Nous stationnons ici par ce que nous payons un montant. Et c’est ce montant qui nous permet de stationner jusqu’à ce qu’on gagne un contrat de voyage. En plus, nous sommes tous à la quête du bien-être. Comme ils disent que c’est notre stationnement qui cause  des embouteillages alors pourquoi il y a de l’embouteillage aussi en ville, à Madina, à  Lansanaya pourtant nous ne sommes pas stationnés  là-bas » a t-il réagit.

Bouka Barry

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here