Cinéma : l’édition des cinquante ans du Fespaco se précise

15
91

Si aucune opération exceptionnelle n’est annoncée pour son cinquantenaire, le festival panafricain du cinéma de Ouagadougou a déjà annoncé la liste des films en compétition pour l’Étalon d’or de Yennenga.

Ceux qui s’attendaient à un « coup de folie » pour l’anniversaire des cinquante ans du Fespaco en sont pour leurs frais. Le délégué général du festival, Ardiouma Soma, a bien promis lors de la conférence de presse qui s’est tenue le 15 janvier la projection de films du patrimoine restaurés… mais c’est à peu près tout. Ce qui ne veut pas dire que cette 26e édition ne sera pas accompagnée, comme à l’accoutumée, de scènes de liesse – lors de concerts sur les places publiques, avant les projections – et de bousculades enthousiastes à l’entrée des cinémas.


>>> À LIRE – Septième art : quand l’Afrique fait son cinéma


Âge d’or

Le Fespaco, qui aura lieu à Ouagadougou du 23 février au 2 mars prochains, rentre donc dans son « âge d’or ». C’est en effet en février 1969, une dizaine d’années après la grande vague des indépendances, qu’eut lieu le premier festival de cinéma panafricain de Ouagadougou. Dont l’ambition affichée, dès cette époque où la production en matière de septième art était encore dans les limbes sur le continent, était de proposer autant que possible « des images de l’Afrique, par l’Afrique et pour l’Afrique ».

Malgré parfois ses difficultés d’organisation, ses sélections de films souvent d’une qualité très inégale, il a réussi au cours de son demi-siècle d’existence à s’affirmer incontestablement comme une manifestation-phare, qui permet tous les deux ans à un très grand nombre de professionnels de l’audiovisuel et surtout de cinéastes du continent ou de la diaspora de se rencontrer et à un public toujours très nombreux – les projections étant ouvertes à tous dans la capitale du Burkina – de découvrir une bonne partie de la production africaine récente. Les officiels ont particulièrement insisté cette année sur l’efficacité du dispositif de sécurité qui doit permettre d’assurer la sérénité des festivaliers.

WANURI KAHIU, MAHMOUD BEN MAHMOUD, JEAN-PIERRE BEKOLO, APOLLINE TRAORÉ, YASMINE CHOUIKH…

Des œuvres à découvrir

Le Fespaco du cinquantenaire sera-t-il un grand cru ? La divulgation à la mi-janvier par le délégué général du festival, Ardiouma Soma, de la liste des vingt films sélectionnés pour concourir dans la principale compétition – celle des longs métrages de fiction – afin d’obtenir l’Étalon d’or de Yennenga ne permet pas pour l’instant de répondre à cette question. Peu de grands noms du cinéma africain seront à l’affiche et ceux qui bénéficient déjà d’une incontestable notoriété ne présenteront pas le plus souvent des œuvres totalement inédites.

Ainsi, pour citer deux des grands favoris de la compétition, le film-événement Rafiki de la Kenyane Wanuri Kahiu a été projeté lors du festival de Cannes en mai 2018 et est sorti en salles dans de nombreux pays et Fatwa du Tunisien Mahmoud Ben Mahmoud a obtenu le Tanit d’or au dernier festival de Carthage en octobre 2018. On attend cependant avec intérêt de découvrir bien d’autres longs métrages et en particulier Les Armes miraculeuses, la dernière œuvre du Camerounais Jean-Pierre Bekolo qui avait obtenu en 2007 l’Étalon d’argent avec le superbe et dérangeant Les SaignantesDesrances de la réalisatrice burkinabè Apolline Traoré, qui avait séduit nombre de festivaliers en 2017 avec son très tonique et très féministe Frontières, ou Jusqu’à la fin des temps, le premier long métrage de fiction de Yasmine Chouikh, la fille du grand réalisateur algérien Mohamed Chouikh. Mais comme toujours, on espérera surtout découvrir des auteurs encore peu connus venus des 16 pays qui seront représentés dans la sélection.

15 Commentaires

  1. I just like the valuable information you supply to your articles. I’ll bookmark your weblog and test once more right here regularly. I am somewhat certain I will be told many new stuff proper right here! Good luck for the following!

  2. I loved as much as you will receive carried out right here.
    The sketch is attractive, your authored material stylish.

    nonetheless, you command get bought an edginess
    over that you wish be delivering the following.

    unwell unquestionably come further formerly again since exactly the same nearly a lot often inside case you shield this hike.

  3. Thank you, I’ve recently been looking for information about this subject for a long time
    and yours is the greatest I’ve came upon till now.
    But, what concerning the bottom line? Are you sure concerning the supply?

  4. I’ve read a few good stuff here. Certainly price bookmarking for revisiting. I surprise how so much effort you set to make one of these excellent informative web site.

  5. Hmm it appears like your website ate my first comment
    (it was super long) so I guess I’ll just sum it up what I submitted and say,
    I’m thoroughly enjoying your blog. I as well am an aspiring blog blogger but
    I’m still new to the whole thing. Do you have any suggestions for newbie blog writers?
    I’d really appreciate it.

  6. Does your site have a contact page? I’m having a tough time locating it but, I’d
    like to shoot you an e-mail. I’ve got some ideas for your
    blog you might be interested in hearing. Either way, great site and I look forward to
    seeing it expand over time.

  7. I blog often and I truly appreciate your content. The article has truly peaked my interest.
    I’m going to bookmark your site and keep checking for new information about once per week.
    I subscribed to your RSS feed too.

  8. I’ve been surfing online greater than 3 hours today, but I by no means found any fascinating
    article like yours. It is lovely worth enough for me. Personally, if all webmasters and bloggers made just right content
    material as you probably did, the net will probably be much
    more useful than ever before.

  9. An impressive share, I merely given this onto a colleague who had previously been performing a small analysis during this. And hubby actually bought me breakfast due to the fact I uncovered it for him.. smile. So well then, i’ll reword that: Thnx for that treat! But yeah Thnkx for spending any time go over this, I believe strongly regarding this and adore reading regarding this topic. If you can, as you become expertise, do you mind updating your site with an increase of details? It is actually highly a good choice for me. Big thumb up due to this article!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here