CAN 2019 : Madagascar et le Burundi découvrent le tournoi continental

0
39

 Le groupe B entame sa Coupe d’Afrique des nations samedi 22 juin à Alexandrie. Deux équipes, Madagascar et le Burundi découvrent le tournoi continental. Les deux autres sont des habituées de la compétition. Le Nigeria avait remporté le titre en 2013 en Afrique du Sud et la Guinée avait joué un quart de finale en 2015 en Guinée équatoriale.  

De notre envoyé spécial à Alexandrie,

Dans le stade d’Alexandrie, inauguré en 1929, Madagascar va vivre son baptême du feu face à la Guinée. Un moment si attendu pour les Baréas qui ont été les premiers à se qualifier pour la phase finale. Sur la pelouse, durant l’hymne national, le onze de départ devrait « ressentir des frissons » comme l’avoue le capitaine Favena Andriatsima. Mais Madagascar n’a pas l’intention de se laisser trop envahir par l’émotion.

Madagascar, le petit poucet

« Nous savons que beaucoup d’équipes nous sont supérieures. Mais nous avons aussi des qualités et on veut créer la surprise. Grâce à Favena Andriatsima, nous avons construit une belle équipe. Au fil du temps, nous a convaincu les meilleurs Malgaches de venir. Et on nous sommes allés à la recherche des binationaux comme Jérémy Morel (Olympique lyonnais) », indique le sélectionneur Nicolas Dupuis. Lors de leur préparation, les Malgaches – qui ont terminé par un stage au Maroc – ont perdu deux rencontres amicales et fait un nul. Mais cela n’empêche pas le sélectionneur d’être confiant : « Nous sommes avec le Burundi le petit poucet. Mais je reste persuadé que tout est ouvert dans ce groupe.  On va faire en sorte que l’adversaire s’adapte à notre jeu, un jeu de possession. On va s’appuyer sur nos qualités. Il faut être prêt le jour J, les matches de préparation c’est autre chose. »

Certes, Madagascar n’a « pas de vedette » comme le précise Nicolas Dupuis. Mais le groupe compte énormément sur sa cohésion pour donner « de la joie au peuple malgache », dixit le capitaine. « C’est déjà du bonus pour nous nous d’être là », avance l’ancien joueur de Sochaux. « On doit faire attention à Madagascar, c’est une bonne équipe. Il arrive pour la première fois en phase finale et ils ont beaucoup d’envie », prévient tout de même Paul Put, le sélectionneur de la Guinée.

Rfi.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here