Allemagne : Aminata Touré, 26 ans, élue vice-présidente de l’un des parlements régionaux

0
30

Originaire du Mali, elle a été élue, le mercredi 29 août, vice-présidente du parlement régional de l’Etat de Schleswig-Holstein, avec 46 voix pour, 15 contre et 8 abstentions et en présence de ses parents, originaires du Mali.

Jeune réfugiée en Allemagne, Aminata Touré a décidé de se présenter aux élections à 24 ans, après avoir constaté qu’elle n’avait rien de commun avec les politiciens qui prenaient des décisions qui auraient une incidence directe sur elle. Ainsi, le 29 juin 2017, elle a été élue au parlement régional du Schleswig-Holstein, l’un des parlements en Allemagne, devenant la plus jeune et la première députée noire du Schleswig-Holstein.

Lorsqu’elle s’est assise sur sa chaise au Parlement le premier jour, une collègue plus âgée lui avait demandé, avec surprise, ce qu’elle faisait là. Deux ans plus tard, elle va diriger les séances plénières… En outre, en tant que femme parlementaire la plus jeune du Schleswig-Holstein en Allemagne, elle s’est engagée à faire en sorte que les femmes, les jeunes et les minorités aient droit à la parole. Ainsi, au parlement du Schleswig-Holstein, elle est la porte-parole de son groupe sur les questions liées aux femmes réfugiées, à l’égalité des genres, à l’enfance et à la jeunesse, ainsi qu’à la politique sur les homosexuel.

Elle est membre suppléante de la commission de l’intérieur et des questions juridiques, de la commission sociale et de la commission des pétitions de l’Assemblée parlementaire.

Aminata Touré s’est présentée aux élections en 2017 pour le compte du parti écologiste allemand, avec comme un des thèmes centraux de sa campagne, la politique climatique. « Il s’agissait de la survie élémentaire des habitants de la région d’origine de mes parents », a-t-elle déclaré au média allemand, précisant qu’elle se sentait « responsable vis-à-vis des pays africains touchés et en particulier de la population malienne ». Elle a déclaré qu’elle s’efforcerait de découvrir ce qu’elle peut faire en Allemagne pour s’assurer que les décisions politiques en matière de politique climatique ne portent pas atteinte à la patrie de ses parents.

Engagée dans les activités sociales

Aminata Touré est née le 15 novembre1992 à Neumünster, en Allemagne et y a grandi. Ses parents ont fui le Mali pour l’Allemagne la même année. Pendant les cinq premières années, Aminata Toure a vécu avec sa famille dans un logement partagé dans le district de Faldera à Neumünster. Aminata Touré, bien que née en Allemagne, n’a reçu la nationalité qu’après ses 12 ans. Elle s’est rendue au Mali pour la première fois à l’âge de 13 ans.

Elle a obtenu son diplôme d’études secondaires en 2011 à l’école communautaire Faldera. Elle a ensuite étudié les sciences politiques et la philologie française à la Christian-Albrechts-University Kiel et a obtenu son diplôme en 2016. Pendant ses études, elle a effectué un semestre à l’étranger à l’université Complutense de Madrid entre 2013 et 2014.

De 2014 à 2017, Aminata Toure a travaillé en tant qu’assistante étudiante, puis en tant qu’assistante personnelle / assistante de recherche pour la députée fédérale Luise Amtsberg, membre du Bundestag, membre de la faction Alliance 90 / The Greens.

Le bénévolat et l’engagement politique d’Aminata Toure ont commencé par des travaux scolaires pendant la période scolaire et en tant que porte-parole d’école dans le projet SORSMC – École sans racisme – École, et se sont poursuivis pendant ses études. Elle était membre de la Fachschaft Romance Studies / English.

En 2012, elle est devenue membre de « Green Youth in Kiel », puis porte-parole de « Green Youth Kiel » en 2013. La même année, elle décide de devenir membre d’Alliance 90 / The Greens. Elle a également participé à l’un des projets de la communauté turque en faveur des enfants et des jeunes issus de l’immigration. De 2013 à 2017, Aminata Touré a été porte-parole du groupe de travail d’État Migration and Flight en Allemagne. Par la suite, de 2016 à 2017, elle a été membre du conseil d’État de l’Alliance 90 / Les Verts dans le Schleswig-Holstein.

Source : https://africanshapers.com