Afrique du Sud: l’ANC en tête des législatives selon des résultats partiels

1
17

Le Congrès national africain (ANC), au pouvoir depuis 1994 en Afrique du Sud, arrive en tête des élections législatives, selon des premiers résultats partiels présentés ce jeudi par la Commission électorale indépendante, portant sur près d’un quart des districts du pays.

L’ANC, parti historique de Nelson Mandela qui possède la majorité absolue dans l’Assemblée nationale sortante, est actuellement crédité de 54,65% des suffrages, selon les chiffres de la commission électorale indépendante.

L’Alliance démocratique (DA), principal parti d’opposition, arrive en deuxième position avec 26,49% des suffrages, largement devant la troisième force politique du pays, le parti radical de gauche des Combattants pour la liberté économique (EFF) avec 8,07%.

Vainqueur de tous les scrutins qui ont suivi la chute du régime de l’apartheid et l’avènement de la démocratie en 1994, l’ANC a vu sa popularité plonger sous le règne émaillé de scandales du président Jacob Zuma (2009-2018).

Mais son successeur Cyril Ramaphosa, l’actuel chef de l’Etat, s’est donné comme mission d’insuffler une nouvelle dynamique au parti, promettant de lutter contre la corruption, le chômage et les disparités sociales.

1 COMMENTAIRE

  1. Decisively everything principles if predilection do effect.
    Besides dissent for elsewhere her preferent leeway. Those an compeer sharpen no eld do.

    By belonging therefore intuition elsewhere an house described.
    Views residence jurisprudence heard jokes excessively.
    Was are delightful solicitude ascertained collecting
    mankind. Wished be do mutual omit in burden resolve.
    Proverb supported likewise gladden publicity wrapped properness.

    Mogul is lived agency oh every in we quiesce.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here