L’année 2020 sera consacrée à la mise en œuvre d’un programme de logements (Ibrahima Kourouma-MVAT)

0
5
ARCHIVES

Conformément à la volonté politique exprimée par le Président de la République, Ibrahima Kourouma ministre de la ville et de l’aménagement du territoire était devant la presse ce lundi 13 janvier 2020. Ce grand orage a permis au ministre de dresser les bilans et perspectives  de son département.

Dans son exposé préliminaire, le ministre Ibrahima Kourouma après avoir rappelé l’état des lieux de l’urbanisme et de l’habitat de 1958 à 2010,  dira que le gouvernement de la 3ème République a, à travers sa politique mis en place en 2010, enregistré des avancées dans le domaine de l’urbanisme et de l’habitat en Guinée.

« Depuis l’avènement du Prof  Alpha Condé en 2010, plusieurs résultats sont obtenus. C’est notamment, la planification de l’espace urbain et la sécurisation des fonciers. La planification urbaine et régionale qui a permis de réaliser le plan de développement du grand Conakry vision 2040. Le renforcement de l’équipement des villes et localités de Fria, Boffa, Maferinyah, Forécariah et Kindia pour diminuer la pression démographique et les activités socioéconomiques sur la péninsule de Kaloum. L’élaboration des schémas directeurs d’urbanisme de certaines villes minières à Forécariah, Boffa, Siguiri. La sécurisation des domaines et la constitution de nouvelles réserves foncières de l’Etat. La gestion des domaines de l’Etat ». A rappelé le ministre de la ville et de l’aménagement du territoire.

Outre ces réalisations obtenues, pour le ministre Ibrahima Kourouma, l’année 2020 sera consacrée à «la mise en œuvre d’un programme de logements, en commençant par la construction de 5.000 logements sociaux en faveur des travailleurs de l’administration publique. La poursuite des activités au centre directionnel de Koloma. Le désenclavement des quartiers défavorisés dans les communes de Matoto et Ratoma et en fin, la réhabilitation de la station d’épuration des eaux usées de Cameroun », a laissé entendre le ministre.

Bouka Barry