Tourisme: le Guinean Young Professionnel Club ( GYPC) s’active à revaloriser le secteur 

0
132


La Guinée dispose d’une façade maritime de 300 km et un plateau continental de 5 6000 km2. Des diversités biologiques qui recèlent des valeurs esthétiques appréciables. Mais malgré l’existence de ces potentialités, le secteur touristique guinéen peine encore à contribuer efficacement au développement économique et social de notre pays. Une situation qui préoccupe de nos jours la structure ‘’Guinean Young Professionnel Club(GYPC). Elle s’engage à relever ce déficit en faveur de tout le pays. Elle l’a fait savoir ce vendredi, 08 février 2019 lors d’une conférence de presse. 

‘’Le tourisme en Guinée: un levier de développement inexploité’’, tel est le thème de cette rencontre. Pour Amadou Sacko, président de‘’Guinean Young Professionnel Club, cette structure se présente comme une plateforme de réflexion, d’exploration de stratégies, de programmes et des actions prioritaires en vue d’identifier les voies et moyens afin de parvenir à des opportunités d’investissement dans le cadre de Partenariats-Public-Privé afin que ce secteur devient la matrice des investissements» a indiqué le conférencier. 

À en croire Ousmane Diallo secrétaire général du Guinean Young Proffesionel Club, le secteur touristique africain d’après les prévisions de l’organisation Mondiale du Tourisme, connaîtra un accroissement de 3,3% entre 2010 et 2020 pour atteindre 4,62milliobs d’arrivées en 2020 soit 6% des arrivées totales de la région Afrique. 

« Nous comptons organiser une conférence le 27 février prochain pour discuter avec les experts sur comment faire de la Guinée, une destination touristique convoitée…», a conclu Amadou Sacko. 

Bouka Barry

……………………………………………………………………………….

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here