Présidentielle 2020 : ‘’Coin Sombre’’ appelle à la tenue d’une élection apaisée

En prélude de  l’élection présidentielle du 18 octobre prochain,  la structure ‘’le coin sombre de Kaloum »  a animé une conférence de presse ce jeudi 10 septembre  à la maison de la presse pour véhiculer des messages de paix et de cohésion sociale à l’endroit de tous les Guinéens.

Sous le thème ‘’appel pour des élections apaisées’’, cette structure transversale, constituée de toutes les composantes sociales du pays, par la voix de son coordinateur général, a mis un accent particulier sur l’importance de la paix dans le pays.  Elle a  aussi a invité les acteurs politiques de tout bord confondu  à jouer pleinement le rôle qui leur est dévolu dans ce processus électoral

«En cette période déterminante de la vie de notre chère nation, nous devons tous œuvrer pour la paix. Chacun en  ce qui le concerne doit promouvoir l’entente et la compréhension à travers des actes unissant davantage les fils et filles de ce pays », a ainsi prêché.

Avant de s’adresser tout particulièrement aux acteurs de la société civile et leaders religieux de savoir qu’ils ont un véritable rôle à jouer dans la sensibilisation des populations pour renforcement de la consolidation du tissu social.

« Coin Sombre de Kaloum  » d’inviter aussi leurs politiques de tous bords confondus à  pacifier les débats pour l’ »intérêt supérieur de notre nation »

« Les débats à rélent ethnique, les discours poussant aux replis identitaires, les violences verbales doivent céder dorénavant la place aux discours conciliateurs. Durant la campagne que les discutions soient essentiellement portées sur le bilan et le projet de société et non des valeurs subjectives », note-t-il.

« À la presse de savoir que sa mission principale c’est de contribuer à souder les fibres sociales.. Elle ne doit aucunement servir de passerelle à ceux qui veulent mettre le feu à ce beau pays. Que chacun fasse sa partition pour un avenir radieux à notre pays. Quel que soit nos divergences d’opinion, quel que soit nos adversités politiques, nous ne devons menacer la paix,  car comme l’affirme un proverbe français :mieux vaut en paix un œuf qu’à la guerre d’un bœuf. »

« Pour terminer, je voudrai solennellement demander aux jeunes acteurs majeurs de la vie de notre pays de s’unir davantage car, l’avenir de ce splendide pays repose sur nos épaules. Nous devons refuser la division et la manipulation pour le bonheur de notre pays. Donnons-nous les mains pour le salut de notre pays», a conseillé Mamoudou TRAORE ‘’Stragème’’

Présent à cette rencontre, le député  RPG Arc-en-ciel qui est en même  temps  3ème secrétaire parlementaire,  Mr Souleymane Keïta, quant à lui, a rappelé que la paix est bien possible dans la mesure où chacun essaie  d’abandonner cette passion pour rester impartial, car c’est dans un « environnement apaisé qu’on pourra s’épanouir »

« Donc, nous remercions les organisateurs », congratule le député RPG-arc-en-ciel, avant de terminer son exposer par rappeler que  « la paix n’a pas de prix, surtout elle n’a pas de prix pour la jeunesse et pour les femmes. Car, nous sommes, si vous voulez le présent et le futur de ce pays. Que ce soit nous qui faisons la politique, que ce soit ceux des professions libérales,  des entrepreneurs  ou des simples fonctionnaires, nous ne pouvons nous épanouir que dans un espace et dans un environnement apaisé. Et, cette paix-là, elle est bien possible.  Il  suffit juste que chacun de nous essaie de se départir de cette passion et de ses émotions pour rester objectif», a-t-il indiqué.

Hawa THIAM

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchSpanish