Ministère des Travaux Publics : Visite des lieux des ponts de Linsan et ceux de Kérouané

0
154

 

Les travaux sur le pont Linsan depuis après son effondrement le 20 juin 2018 dernier, le ministère des travaux publics et ses partenaire sont restés préoccupés. Moustapha Naité et sa suite étaient récemment sur les lieux pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux d’urgence engagés pour la reprise rapide du pont. Cependant à Kérouané, le wekend derniers deux autres ouvrages de franchissement ont péris suite à une forte pluie.

Sur le chantier de Linsan, le ministère des travaux publics ne replie pas. Les travaux d’urgence sont intenses, il faut rapidement remplir le nid de ce marigot, un affluent du fleuve Kounkouré, en vue de permettre à ces nombreux usagers de rallier les deux bouts.

 

Sur la déviation, les travaux sont confiés à la société CRBC, la même entreprise chinoise qui a la charge de réaliser les travaux de reconstruction de la route Coyah-Mamou-Dabola prévus en début 2019.

De Linsan, nous voici à Kérouané, une des préfectures de la haute Guinée, ici, deux autres ponts viennent de s’affaisser. Ils se sont écroulés dans la nuit du jeudi 05 au vendredi 06 juillet, suite à une pluie torrentielle qui s’est abattue sur la localité. Aussitôt informé, le ministère des travaux publics a dépêché sur les lieux, une forte délégation composée d’experts, en vue de faire face à l’urgence qui s’impose.

 

Sur les lieux de l’acte, les autorités locales, les syndicats et d’autres bonnes volontés sont mobilisés, à faire traverser par les moyens de bord, ces usagers bloqués de l’autre côté de la rive. Le tout, dans une sérénité sans précédent.

 

Pour mémoire, Le premier pont sur la Yassa, un affluent du fleuve Niger mesure 35 m de longueur et 7m de largeur et le deuxième sur le Kéoulendou mesure 9m de longueur et  5m de largeur. Ils sont entre autres, vieux de 26 et de 73 ans.

Tabana SYLLA

PARTAGER
Article précédentRTG du 8 juillet 2018
Article suivantRTG du 9 juillet 2018

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here