Le Train ConakryExpress : une souffrance de trop pour les citadins de Conakry

0
464

S’il y a encore un autre mal qui continue de fatiguer le guinéen vivant à Conakry, c’est bien le transport. De la haute banlieue au centre ville à Kaloum et vice versa, il faut actuellement débourser  le double du transport afin de joindre les deux bouts. Tout un calvaire.

Au téléphone, le Directeur national des chemins de fer, Badara Yora sur l’arrêt de moyen fructueux de transport qui permettait à l’époque de faciliter à plusieurs citoyens d’avoir une facilité dans le transport.

« La cause fondamentale est que le train Conakry Express a toujours été victime des caillasses, à chaque fois qu’il y’a une manifestation. Donc, cette fois-ci dès que la campagne des élections communales a commencé, nous avons fait arrêter le train, en attendant que les élections passent. Nous avons observé cette période de 15 jours jusqu’au 4 février. Mais nous avons constaté que, les jours qui ont suivi le vote étaient aussi  plus chauds que lors des campagnes. Car chaque jour, il y avait des manifestations jusqu’à la dernière rencontre des leaders politiques avec le Président de la République ». Nous a fait savoir le Directeur Yora.

ConakryExpress, ce train de banlieue ralliait la haute banlieue de Conakry- Kagbelen et la commune de Kaloum-Petit Port. Son arrêt aujourd’hui ne favorise aucun passager quand on sait que ce que ce moyen de transport facilitait beaucoup le déplacement à Conakry.

Siaka Taban SYLLA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here