20 octobre 2020

Le livre « les nouvelles menaces sécuritaires en Afrique de l’Ouest et la riposte des pays de la CÉDÉAO» du lieutenant-colonel Soumah présenté

 

La maison d’édition Harmattan-Guinée a présenté ce mercredi 23 septembre 2020 le llivre « riche d’enseignement » sur les menaces sécuritaires en Afrique de l’Ouest et la riposte des pays de la CEDEAO.

Il est l’oeuvre du lieutenant-colonel Hamidou Soumah qui joue ainsi  sa partition dans le cadre de la sécurité de la Guinée, mais aussi dans la lutte contre le terrorisme dans certains Etats de l’Afrique de l’Ouest.

Le militaire écrivain tire sa source d’inspiration de sa participation à plusieurs théâtres d’opération  dans le Sahel et qui apporte des solutions dans la lutte contre ce fléau. 

C’est une salle remplie des forces défense et de sécurité, des acteurs politiques et des institutions sécuritaires, que  l’auteur est revenu sur le contenu de son livre de 138 pages.

« C’est un ouvrage de 138 pages qui est divisé en deux chapitres. Le premier parle des nouvelles menaces sécuritaires en Afrique de l’ouest, notamment le trafic d’arme, le terrorisme, le trafic d’être humain et la traite des personnes. Le deuxième chapitre parle de tout ce qui est institutions de gestion des crises en Afrique de l’Ouest, notamment la CEDEAO, le G5 Sahel et la force multi nationale mixte de lutte contre le Boko Haram. Le deuxième chapitre parle également, des cadres juridiques des interventions de ces organisations, notamment la stratégie de lutte contre le terrorisme de la CEDEAO, la convention de l’Afrique de l’ouest sur la lutte contre les armes légères les petits calibres et le dispositif contre la traite des personnes enfin de l’immigration clandestine», a-t-il expliqué

Par ailleurs, cet écrivain détenteur d’un master 2 professionnel à l’université de Paris-2-Assas en défense,  et industries de défense et commandant du premier contingent guinéen au Mali entre 2013 et 2014 dira que, « la finalité recherché à travers ce livre, correspondant à un souci personnel en tant qu’officier d’État-major de contribuer à la sécurité de la Guinée en préparant un document d’anticipation stratégique. Si nous prenons les pays frontaliers de la Guinée, la plupart de ces pays ont été victimes de la guerre jusqu’à présent nous connaissons l’intervention des nations-unies à travers l’intervention de la CEDEAO. Mais aussi, la Guinée-Bissau qui vient juste de fermer la mission des nations-unies le mois passé. Le Liberia, la Sierra-Leone et la Côte-d’ivoire sont également dans ce même cycle de conflit ».

«La Guinée est un pays très stable, nous travaillons pour que cette paix, cette stabilité puissent perdurer dans le temps. Depuis 2013, les troupes guinéennes sont déployées dans le Mali. Si on regarde la dynamique, nous comprendrons aujourd’hui que le centre de gravité se trouve vers le Mali, le Niger et le Burkina-Faso. Et, c’est la zone que l’on appelle la zone des trois frontières. Et, les terroristes sont très actifs sur les zones des trois frontières. Oui, là nous pouvons dire que la menace est stratégique par rapport à la Guinée par rapport à la distance, mais je suis sûr que les forces armées guinéennes sont en train de travailler sur des stratégies pour pouvoir contrecarrer les menaces», a-t-il rassuré.

A rappeler que l’écrivain lieutenant-colonel Hamidou Soumah est le chef du centre opérationnel de l’armée de terre.

Bouka Barry

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchSpanish