20 octobre 2020

Harmattan-Guinée : le livre « le troisième homme du bas-fond » de Mamady Koulibaly dédicacé

Après les dédicaces  des livres ‘’la cavale du marabout, Confessions d’un libertin, Mystère sankolo, le miraculé des bords du fleuve Mano, Souga, les exploits du professeur Kounta, le tueur en série de la cité perdue et les lettres citadines’’, la maison d’édition harmattan-Guinée à procédé ce mercredi 16 septembre 2020 à la dédicace du livre « le troisième homme du bas-fond » de l’écrivain Mamady Koulibaly.

Cet écrivain promoteur du genre policier dans le monde littéraire a au cours de cette cérémonie de présentation fait savoir que l’objectif de  son livre de 76 pages est de  tout d’abord  ressortir  « le travail formidable qu’abattent les hommes de la police  dans le cadre des différentes enquêtes policières. Le combat que mène ces policiers dans le cadre des enquêtes à travers le constat des faits, la détermination de  l’infraction, les moyens de preuves pouvant permettre de poursuivre les coupables ou les présumés coupables afin de  les mettre à la disposition de la justice. Également,  promouvoir le genre policier qui est très peu exploité dans notre environnement ».

8

Expliquant, le contenu du livre, l’auteur Mamady Koulibaly avec des termes techniques dira qu’il  « traite la problématique de la criminalité. Je parle d’un double meurtre. En effet, je parle de deux corps sans vie retrouvés dans un bas-fond de la haute banlieue de Conakry précisément dans un bas-fond à Cobayah dans la commune de Ratoma. Le corps d’une femme et celui d’un homme pendu au bout d’une corde. Qu’est-ce qui s’est passé pour que les deux se retrouvent dans cette situation? Est-ce une dispute qui aurait mal tourné pour que l’homme donne la mort à la femme avant que l’homme ne se suicide? Est-ce que c’est un meurtrier qui est venu? Est-ce qu’ils ont été tous tués par le même meurtrier ou par des meurtriers différents? Il ya tout un tas de question auxquelles l’enquête de la police judiciaire permettra de répondre. L’enquête est menée par le commissaire     Youssouf et l’inspecteur Simakan. Elle se déroule à Conakry sur les îles de Loos et aussi à l’intérieur du pays. Les enquêteurs vont utiliser tous les moyens légaux à leur disposition. Ils vont utiliser l’écrit,  ils vont utiliser le témoignage, la présomption,  l’aveu etc… Ils vont utiliser même des moyens électroniques:  le test ADN pour pouvoir remonter jusqu’à la vérité,  identifier les présumés infracteurs et les mettre à la disposition de la justice », a-t-il expliqué

Avant de donner les spécificités d’un roman policier : « dans tout roman policier, il y’a 6 invariants. Le premier invariant, c’est le crime et le délit, le deuxième c’est le mobile, le troisième c’est la victime, le quatrième c’est le coupable,  le cinquième c’est le mode opératoire et le sixième c’est l’enquête».

Bouka Barry

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchSpanish