Faut-il dire « le »ou « la »Covid-19 ? L’académie Française a tranché

Faut-il dire le Covid-19 ou la Covid-19 ? Alors que l’heure est plutôt au déconfinement, la question n’était peut-être pas dans toutes les têtes. Mais le débat vient d’être tranché par l’Académie française.

Depuis l’apparition de la maladie, le mot est plutôt employé au masculin, par erreur, selon l’Académie française. [JOEL SAGET/AFP]

La prestigieuse institution estime en effet, sur son site internet, que le genre de Covid-19 est féminin. Pour appuyer son analyse, elle se base sur l’étymologie du mot. Covid-19 est l’acronyme de «Corona Virus Disease 2019», ce qui, en français, signifie la «maladie liée au Coronavirus de 2019».

Comme elle l’explique ensuite, «les sigles et acronymes ont le genre du nom qui constitue le noyau du syntagme dont ils sont une abréviation». On dit par exemple la SNCF (Société nationale des chemins de fer) car société est un nom féminin, mais le CIO (comité national olympique) car comité est masculin.

La même logique est appliquée aux mots d’origine étrangère, en français, même quand ils n’ont pas de genre dans la langue d’origine. On dit par exemple le FBI (Federal Bureau of Investigation, soit bureau fédéral d’enquête) car bureau est masculin en français, mais la CIA (Central Intelligence Agency, soit Agence centrale de renseignement) car Agence est féminin.

En toute logique, Covid-19 devrait donc être employé au féminin, mais l’usage du masculin est désormais bien ancré car avant de parler de Covid-19, on a beaucoup parlé du Coronavirus, voire du nouveau coronavirus.

Même si la balance linguistique penche du côté de l’Académie française, il n’est pas sûr qu’elle parvienne à ses fins. Elle termine malgré tout son article avec ce vœu : «Il n’est peut-être pas trop tard pour redonner à cet acronyme (Covid-19) le genre qui devrait être le sien».